Photo de Kindel Media sur Pexels.com

EXCLUSIF â€“ Violence de rue, cambriolages… Le Figaro a analysé les crimes et délits dans les villes de 20.000 à 100.000 habitants. Édifiant.

Valenciennes, Douai, Lens, Roubaix, Maubeuge, Montbéliard, Agde, Arras, Auxerre ou Angoulême au coude à coude avec la bouillante Courneuve, Bobigny et Avignon pour les agressions. Il s’agit là des coups et blessures volontaires recensés à l’année, hors du cadre familial, par la police et la gendarmerie. Pour schématiser : la violence « gratuite » (hors vols), dans l’espace public, au travail, à l’école. Elle n’épargne plus les villes moyennes, même si certaines, par contraste, font figure de havres de paix. Comme Chatou, Le Perreux-sur-Marne, Gif-sur-Yvette, Vanves, Palaiseau ou Le Plessis-Robinson, avec son réseau de caméras et sa police municipale armée. Là, on recense en moyenne chaque mois à peine un fait pour 10.000 habitants.

L’article du Figaro ici

L’article du Figaro ici