Chez les gendarmes de l’Oise, c’est la consternation. Le maréchal des logis-chef Amand Dauguet s’est donné la mort, ce lundi 24 octobre, peu après 22 heures. Militaire au sein du groupe d’intervention cynophile de Senlis, il s’est suicidé avec son arme de service, à la caserne, dans son logement de fonction.

L’article de Oise Hebdo ici