Un Tunisien, avec cinq mentions au casier judiciaire et sous le coup d’une interdiction définitive du territoire français, a été interpellé à Cannes. Il a proposé aux policiers de partager le couscous qu’il mangeait tout en conduisant. Il a été condamné par le tribunal de Grasse.

L’article de Nice Matin ici

(Merci Yann Bourguignon)