Le prévenu a été condamné à une peine de sanction réparation, à effectuer dans un délai de six mois, à l’issue duquel il sera passible de deux mois d’emprisonnement si la peine n’est pas exécutée.

L’article de France Info ici