Bonjour à toutes et à tous,

Familles, amis, collègues, et toutes ces personnes que je ne connais pas.
Je tenais à vous remercier profondément pour cet élan de solidarité qui a été lancé autour de moi.
Être condamné pour violences volontaire après avoir attrapé le voleur du vélo de mon fils  » sans l avoir violenté de plus » a été pour moi très difficile à accepter…sans compter les contraintes financières que cela aurait pu entraîner sans votre aide.
Le plus dur à accepter, c’est d’être reconnu coupable alors qu’en réalité, en maîtrisant mes émotions, j’ai fais ce que n’importe quelle personne aurait fait à ma place….
Malheureusement le déroulé de cette histoire et cette condamnation n’est dû qu’à ma fonction de policier et c était très clair depuis le début !!!
Que faut-il répondre au gendarme qui me dit que si j’ étais boulanger et pas policier, je ne serai pas aller 25h en garde a vue??? Que faut-il dire au juge qui déclare que l interpellation n était pas légitime car il s agissait d’une simple querelle d enfant pour lui ? (on parle d un ado de 15 ans qui violente un enfant de 7 ans pour prendre son vélo….)
Que faut-il penser quand, après cette condamnation, le juge ne sait pas dire qui je serai demain pour interpeller de nouveau un individu ??
Depuis le tout début, tout était contre moi…
Mais grâce à vous, je n’ ai cessé de garder la tête haute.
Grâce à vos commentaires, à vos petits messages de soutien etc… j’ ai pu garder confiance en moi et surtout garder ma conscience pour moi en me disant que je n’ avais pas fait d erreur.
La justice traite les problèmes à l envers, ce n’est pas une surprise au final, le quotidien nous le rappelle chaque jour.
Moi, je peux rester digne et ne pas douter de ma réaction qui était, en réalité ,tout a fait légitime.
Aujourd’hui, j ai été condamné aux yeux de la justice, c est un fait…mais à vos yeux, je suis le papa qui a protégé son fils et qui a bien fait !! N’est ce pas le principal au final ??
Maintenant, grâce à tout vos dons, cette histoire ne m’infligera aucun impact financier.
Quand nous ne sommes pas directement concerné, on ne se rend pas compte de toute cette solidarité qui existe encore aujourd hui.
Moi je peux vous le dire, tout ces messages, tout ces dons sont absolument incroyable !!!
Par ce message, je souhaite vous adresser un grand MERCI !!!
MERCI à ma femme, bien sûre, qui a su rester à mes cotés sans sombrer alors que cette situation a été très difficile également pour elle… Être impuissante et expliquer à son fils que papa est en garde a vue car il t’a défendu…,supporter mes doutes, mes baisses de moral et mon énervement souvent quand je pensais que personne ne pouvait comprendre la situation (alors que je me trompais totalement)…
MERCI encore une fois à tous. Ma famille, mes amis, mes collègues plus ou moins proches…
Une phrase dit que la police est une grande famille …Cette affirmation a pris tout son sens pour moi.
Mais aussi, MERCI à toutes ces personnes que je ne connais pas et qui ont eu pour moi une pensée, un mot affectueux, de soutien et qui ont même participé financièrement sans aucune hésitation.
Je n’oublierai jamais ce moment de ma vie mais pas seulement pour les mauvaises raisons : je n’oublierai jamais tout cet amour que j’ ai reçu.
Prenez tous soin de vous et je vous souhaite à tous le meilleur !!!

Benjamin