Un commerçant s’est vu retirer sa place au marché en raison de l’agression commise par son fils de 14 ans en août. Pour justifier sa décision, qui ne s’appuie sur aucun règlement précis, la mairie a expliqué que «chacun est responsable de son enfant».

L’article du Parisien ici