L’ancien policier de 67 ans a été blanchi par la juridiction, suivant ainsi les réquisitions du parquet lors du procès.

L’ancien patron de la police judiciaire parisienne Bernard Petit a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Paris, dans l’affaire des soupçons de fuites au 36, quai des Orfèvres, ancien siège de la PJ.

L’article de BFMTV ici