Deux individus ont comparu le 23 novembre, devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, pour des « sévices graves envers un animal domestique ». Le délibéré a été rendu ce 7 décembre et les deux prévenus ont été relaxés.

Le 13 juillet 2022, Ă  Saint-Brieuc, deux hommes volaient deux chĂšvres qui paissaient dans un espace naturel de la commune. Celles-ci avaient ensuite Ă©tĂ© transportĂ©es jusqu’à une cour d’immeuble, puis Ă©gorgĂ©es et dĂ©pecĂ©es. Quatre mois de prison avec sursis avaient Ă©tĂ© requis contre les prĂ©venus lors de l’audience correctionnelle du 23 novembre dernier, ainsi que l’interdiction dĂ©finitive de possĂ©der tout animal domestique.

L’article du TĂ©lĂ©gramme ici