2008, 2013, 2019, 2022. Les condamnations pleuvent mais rien ne semble parvenir à empêcher cet homme de 40 ans de prendre le volant après avoir bu. De nouveau contrôlé en état d’ivresse en mai et juillet dernier, il a été condamné, jeudi 8 décembre 2022, à six mois de prison avec sursis.

« J’étais parti faire des courses mais on s’est retrouvé avec quelques copains et on a pris des bières. Comme à chaque fois, je savais que j’avais bu quand j’ai repris la voiture », explique cet habitant de Mêle-sur-Sarthe (Orne) de 40 ans, qui a de nouveau retrouvé le chemin du tribunal judiciaire d’Alençon.

L’article de Ouest-France ici