Cette décision intervient quelques jours après la sortie de garde à vue du youtubeur, accusé de viol et de corruption de mineur.

Après y avoir songé plusieurs jours, YouTube a décidé de passer à l’acte. Ce samedi 10 décembre, la plateforme de partage de vidéos a démonétisé les contenus publiés par Norman Thavaud, accusé de viol et de corruption de mineur. Concrètement, l’intéressé ne tire plus aucun revenu du visionnage de ses vidéos. Une information que Le Figaro s’est fait confirmer par l’entreprise.

L’article du Figaro ici