Au moins 74 selon le dernier bilan communiqué par la préfecture. Sur les Champs-Élysées, où 20.000 personnes s’étaient réunies dans une ambiance festive, ces interpellations de fauteurs de trouble sont le fait de « jets de projectiles et d’artifices sur les forces de l’ordre ».

L’article de Jean-Marc Morandini ici