Les gendarmes ont mené des perquisitions mardi dans le cadre des informations judiciaires sur les comptes de campagne d’Emmanuel Macron. Les locaux du cabinet de conseil McKinsey ont été perquisitionnés, ainsi que le siège de Renaissance et son association de financement.

Pour mémoire, le parquet national financier a ouvert deux informations judiciaires fin octobre, l’une « sur les conditions d’intervention de cabinets de conseils dans les campagnes électorales de 2017 et 2022 », l’autre sur des soupçons de « favoritisme » les concernant, a indiqué jeudi le procureur de la République financier Jean-François Bohnert dans un communiqué.

L’article de Jean-Marc Morandini ici