Le propriétaire du scooter transportant les deux individus soupçonnés de tirs sur les gendarmes lundi 12 décembre 2022 à Saint-Joseph, s’est rendu et a immédiatement été placé en garde à vue.

L’émotion suscitée par les faits et l’appel à la raison de Yan Monplaisir, le maire de Saint-Joseph, ont peut-être influencé la démarche de l’un des deux individus recherchés après les tirs contre les gendarmes hier à Saint-Joseph.

L’article de France Info ici