Ce chiffre communiquĂ© par le ministĂšre de l’IntĂ©rieur accuse une hausse de 21 %.

MalgrĂ© des alertes et des campagnes rĂ©pĂ©tĂ©es, les violences conjugales n’ont pas reculĂ© en France. Les services de police et de gendarmerie ont recensĂ© 208 000 victimes de violences conjugales en 2021, une hausse de 21 % par rapport Ă  2020, selon les donnĂ©es du service statistique du ministĂšre de l’IntĂ©rieur (SSMSI) diffusĂ©es jeudi.

L’article du Parisien ici

(Merci Fabrice Guérault)