Une rixe entre un groupe d’individus apparentés à l’ultradroite et des supporters avait été stoppée par les forces de l’ordre mercredi soir, dans le centre de Lyon.

Quatre personnes soupçonnées d’appartenir à l’ultradroite ont été mises en examen ce vendredi à Lyon suite aux violences qui avaient émaillé les célébrations après la demi-finale du Mondial France-Maroc mercredi, a annoncé le parquet.

L’article du Parisien ici