Aix : l’art lyrique comme lien entre la prison et le théâtre.

Dernière répétition au Grand Théâtre de Provence avec des détenus du centre pénitentiaire de Luynes, avant la représentation d' »un Noël italien » sous la direction de Jérémie Rohrer, chef d’orchestre du Cercle de l’Harmonie.

Sofiane, M’die, Samir, Fissal, Thomas, Jérémy, Brahim et Steeve écoutent en silence un extrait de la Traviata enregistrée au Metropolitan Opéra de New-York. Cette première matinée au Grand Théâtre de Provence (GTP) se termine en beauté. La séance commencée quelques heures plus tôt portait sur la composition d’un orchestre.

L’article de La Provence ici