La consigne a été passée en fin de semaine dernière par la direction de la Ville de Besançon. Un mail a été envoyé aux agents pour leur demander de ne plus intervenir sur les principaux points de deal du quartier. Une décision raisonnable pour certains, un abandon du service public et des habitants pour d’autres.

Le quartier de Planoise est toujours en proie à une violente guerre des bandes. Une poignée de délinquants règlent leurs comptes à coups de calibres depuis quelques mois et terrorisent les 20 000 personnes qui y habitent. Face à cette situation, un mail a été envoyé aux agents de la police municipale leur demandant de ne plus intervenir sur les points de deal.

L’article de L’Est républicain ici

(Merci Fabrice Guérault)