Quelques minutes après la prise de parole de Gérald Darmanin sur les lieux de la tuerie, hier après-midi, des violences urbaines ont éclaté.

Des membres de la communauté kurde ont lancé des projectiles en direction des forces de l’ordre, qui ont répliqué par des lacrymogènes, a appris BFMTV de source policière.

Le nombre de policiers blessés au cours des heurts a été revu à la hausse ce matin, passant de cinq à douze. Ce bilan est définitif.

Source : BFMTV