Une affaire de violences commises à l’encontre de deux policiers a été jugée selon la procédure de comparution immédiate, mardi 27 décembre, au tribunal d’Orléans.

Cinq jours d’incapacité totale de travail pour l’un, trois pour l’autre. Les deux policiers qui ont reçu des coups au commissariat d’Orléans le 23 décembre sont dans la salle d’audience ; l’un d’eux présente encore des traces bien visibles de ces violences.

L’article de La République du centre ici