Le 20 décembre dernier, les gendarmes de la brigade motorisée de Lusignan (Vienne) ont arrêté une voiture circulant à vive allure sur la route de Poitiers. À bord : deux futurs parents en panique.

L’histoire se termine bien, mais il en s’en est fallu de peu. « À cinq minutes près, on arrivait trop tard à la maternité » raconte Samuel Robert, « ma compagne n’aurait pas pu avoir de péridurale, ni de césarienne. »

L’article de France Info ici

(Merci Yann Bourguignon)