Deux passeurs de migrants ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s Ă  Biriatou et prĂ©sentĂ©s Ă  la justice ce jeudi 29 dĂ©cembre pour y ĂȘtre jugĂ©s. Ils sont soupçonnĂ©s d’avoir fait transiter, depuis le Portugal, plus de 300 personnes candidates Ă  l’exil, pour un bĂ©nĂ©fice de 100 000 euros. Leur procĂšs est renvoyĂ© au 26 janvier.

Deux trafiquants de migrants ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s, ce jeudi 29 dĂ©cembre 2022, devant le tribunal judiciaire de Bayonne dans le cadre d’une procĂ©dure de comparution immĂ©diate. Les deux hommes ont Ă©tĂ© interpellĂ©s par les fonctionnaires de la Police aux FrontiĂšres d’Hendaye (PAF) mercredi Ă  5h20, au poste-frontiĂšre de Biriatou. En quatre mois, les deux ressortissants indiens, qui rĂ©sident au Portugal, auraient fait passer en France entre 300 et 400 migrants illĂ©gaux.

L’article de France Bleu ici