Dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 décembre, à Châtillon-d’Azergues, les gendarmes ont réussi à réanimer un jeune homme qui venait de se prendre.

Ce sont des adolescents plus qu’inquiets, qui ont composé le ‘‘17’’ dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 décembre, aux alentours d’1 h 30.

L’article du Progrès ici

(Merci Yann Bourguignon)