La nuit du samedi 31 décembre au dimanche 1er janvier a été secouée par quelques violences urbaines dans plusieurs cités de Nantes.

Des voitures ont été incendiées, au moins une vingtaine selon nos informations, et les gendarmes mobiles voitures ont été la cible de jets de cocktails Molotov et tirs de mortiers d’artifice, quartier Malakoff.

L’article de Ouest France ici