Image d’illustration

Les 33 migrants interpellés à Avançon ont été libérés mais ont reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français.