Un immigré en situation irrégulière a été condamné à six mois de prison ce lundi 2 janvier à Bayonne pour deux vols avec dégradations commis les 31 décembre et 1er janvier. Déjà condamné et interdit de territoire français, il échappe à l’extradition faute de laissez-passer délivré par l’Algérie.

L’histoire brièvement racontée ce lundi après-midi à la barre du tribunal correctionnel de Bayonne est dramatiquement banale. C’est celle d’un immigré en situation irrégulière, expulsable, mais jamais expulsé. Un homme pourtant condamné pour la 5e fois, sans ressources stables, sans domicile fixe, sans papiers, placé en centre de rétention avant d’être relâché, faute de pouvoir exécuter l’obligation de quitter le territoire français.

L’article de France bleu ici

(Merci Fabrice Guérault)