Ces derniers mois, les dysfonctionnements sont légion dans les transports en commun de la région parisienne. Bus, métros et RER plus rares, temps d’attente interminables, véhicules pleins à craquer… La désorganisation est telle qu’elle génère d’importantes tensions entre les usagers, qui finissent par perdre patience. Certains racontent à BFMTV.com leur calvaire.

« Aïe! », « Arrêtez de pousser! », « Vous me marchez dessus! »… Chaque matin, se rendre au travail est loin d’être un long fleuve tranquille pour Kristina Martin, qui n’a pas d’autre choix que de faire 45 minutes en transports en commun. Depuis la rentrée, cette femme chargée de recrutement dans le XVIe arrondissement de Paris commence ses journées au milieu des cris, des bousculades et des embrouilles entre voyageurs.

L’article de BFMTV ici

(Merci Fabrice Guérault)