La fonctionnaire qui avait fait usage de sa gazeuse en direction d’un sans domicile fixe dans la nuit du 14 au 15 juillet 2022 a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis. Mais le tribunal l’a relaxée, ainsi que ses trois collègues, des faits de non-assistance à personne en danger.

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, au Bourget (Seine-Saint-Denis), une voiture de police s’était arrêtée devant un SDF à l’angle de l’avenue de la Division-Leclerc et de la rue du Commandant-Baroche. Une fonctionnaire avait alors projeté du gaz lacrymogène dans sa direction, avant de repartir.

L’article du Parisien ici