Les perquisitions menĂ©es au siĂšge du comitĂ© d’organisation de la Coupe du monde de rugby rĂ©vĂšlent que des centaines de tickets auraient Ă©tĂ© vendus en dĂ©pit des rĂšgles. Notamment au profit de l’ancienne star du XV de France.

Samedi 5 novembre dernier. Dans les salons cossus du Stade de France, quelques minutes avant le coup d’envoi de France-Australie, le nouveau triumvirat Ă  la tĂȘte de l’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023 a le sourire. Devant une poignĂ©e de journalistes, Jacques Rivoal, Julien Colette et Martine Nemecek savourent le fait que les 2,6 millions de billets prĂ©vus aient tous Ă©tĂ© vendus, Ă  un peu moins d’un an de l’évĂ©nement (8 septembre-28 octobre). La totalitĂ© des billets vendus, oui, mais l’ont-ils Ă©tĂ© en toute rĂ©gularitĂ© ?

L’article du Parisien ici

L’article de Lyon mag ici