Le jour de Noël, une dizaine de personnes ont décapité et pendu plusieurs bêtes sur le chantier d’une maison du quartier de la Nacelle, à Corbeil-Essonnes. Un homme de 33 ans sera jugé pour l’abattage clandestin, sans étourdissement et sans respect des conditions d’hygiène.

Au milieu de cette rue pavillonnaire de Corbeil-Essonnes, un ouvrier coule du béton sur un terrain boueux dans un bruit assourdissant. Le 25 décembre, jour de Noël, les voisins de ce pavillon en construction ont été dérangés par un autre bruit. Celui des cris d’animaux. Lorsqu’ils passent devant le chantier du quartier de la Nacelle, rue Raymond-Rozier, ils sont encore plus surpris de trouver deux brebis décapitées et pendues par les pieds.

L’article du Parisien ici