Interpellé à de nombreuses reprises pour vol, ce Marocain de 24 ans a été remis en liberté, ce jeudi soir à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Bobigny.

Nous sommes le mercredi 4 janvier vers 20h50 lorsque la brigade anticriminalité est appelée dans l’avenue Michelet pour une affaire de vol de téléphone portable. Lassé par ce nouvel épisode survenu la semaine dernière, le porte-parole du syndicat indépendant des commissaires de police, Matthieu Valet, conteste cette décision du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

L’article du Parisien ici