L’individu est accusé de s’en être pris à deux femmes en juin puis en décembre 2017. C’est grâce à son ADN et à sa téléphonie qu’il a été interpellé.

À partir de ce lundi s’ouvre le procès d’un pompier girondin accusé de tentative de meurtre sur une femme et du viol d’une autre, rapportent nos confrères de 20 minutes. Il comparaît devant la cour d’assises de Bordeaux, quatre ans après avoir été interpellé et placé en détention provisoire.

L’article de RMC ici