Pour une sombre histoire de stationnement, ce contrôleur RATP de 52 ans a harcelé sa voisine, à La Chapelle-en-Serval, au point de déclencher 60 dépôts de plainte et d’altérer sérieusement la santé de sa victime. Il a été condamné ce lundi à 6 mois de prison avec sursis.

Un banal conflit de voisinage qui dégénère et on peut se retrouver devant le tribunal correctionnel de Senlis. Avec du côté de la victime, une habitante de La Chapelle-en-Serval, à bout de forces après quinze mois de harcèlement de la part de son voisin, traduit par 106 faits de dégradations, 60 plaintes, et un état de santé très dégradé qui fera craindre à plusieurs reprises un malaise lors de l’audience de ce lundi après-midi. De l’autre côté, le prévenu, Franck J., un colosse de 52 ans qui tente de faire bonne figure, s’exprime dans un français très châtié, mais qui dissimule mal une certaine arrogance qui va rapidement irriter les magistrats.

L’article du Parisien ici

(Merci Fabrice Guérault)