Le quadragĂ©naire, dĂ©jĂ  condamnĂ© Ă  de multiples reprises pour des faits de violence, dont un sur une autre chienne en 2020, a niĂ© les faits. Le vĂ©tĂ©rinaire constatait « une inflammation de la vulve et un ƓdĂšme vaginal » de cette chienne de 12 ans, qui va mieux selon ses maĂźtres.

« De viols de chiens, on n’en parle pas souvent
 », reconnaissait, avant le procĂšs, la procureure de (Savoie). Ce lundi, un homme ĂągĂ© de 43 ans a Ă©tĂ© condamnĂ© par le mĂȘme tribunal Ă  une peine de quatre ans de prison ferme. Il Ă©tait poursuivi pour « atteinte sexuelle sur un animal domestique » et « mauvais traitements ». Pour la deuxiĂšme fois de sa vie, il lui est interdit de dĂ©tenir un animal

L’article du Parisien ici