Ce militaire de 55 ans maintient avoir été agressé dans sa caserne en novembre 2021.

Le tribunal judiciaire de Toulouse a condamné ce mardi 10 janvier un gendarme de 55 ans qui prétend avoir été agressé par un individu dans sa caserne de Villefranche-de-Lauragais en 2021. Le militaire avait tiré deux coups de feu. Pour la justice, il a tout inventé, lui maintient sa version.

L’article de France bleu ici