À Nice, les infirmières libérales n’en peuvent plus de recevoir des contraventions lorsqu’elles se garent pour rendre visite à des patients. Certaines refusent même ceux qui habitent dans le centre. Un problème qui se pose aussi dans d’autres villes de France.

Faute de place de stationnement, à Nice (Alpes-Maritimes), les infirmiers libéraux prennent beaucoup de contraventions. « C’est le stress chaque matin pour essayer de trouver une place. On a peur de se prendre des PV. On gagne 2,50 euros le déplacement, donc si c’est pour avoir un PV, ça ne vaut pas le coup », affirme Maxime Juliani, infirmière libérale, qui devait voir douze patients ce jeudi matin.

L’article de Tf1 info ici