Le 2 novembre, un détenu avait été extrait de la maison d’arrêt de Corbas et transféré au palais de justice de Lyon 3e pour être jugé pour des violences.

Alors qu’il se trouvait au « petit dépôt » (les geôles du tribunal), l’individu avait mis le feu à sa cellule après avoir insulté un policier et menacé de se jeter dans les escaliers.

L’article du Progrès ici