Le bloc syndical majoritaire dans la police a décidé de boycotter la cérémonie de vœux mardi 24 janvier du préfet de police de Paris, Laurent Nunez, en raison de la présence parmi les invités «d’organisations non représentatives ayant pris pour certaines des positions extravagantes».

Dans un courrier adressé au préfet de police de Paris dont l’AFP a eu connaissance, le bloc syndical, regroupant 13 organisations menées par Alliance et l’Unsa, explique sa décision par la «présence de plusieurs organisations non représentatives qui, pour certaines, ont pris récemment des positions extravagantes ainsi que des postures médiatiques totalement ubuesques contre la préfecture de police, l’administration et le ministre». Parmi les invités figure notamment France Police, syndicat minoritaire réputé proche de l’extrême droite.

L’article du Figaro ici

(Merci Yann Bourguignon)