Il y avait 72 173 personnes incarcĂ©rĂ©es en France au 1er janvier 2023, selon les donnĂ©es du ministĂšre de la Justice. Bien que ce nombre ait lĂ©gĂšrement diminuĂ©, il n’a pas eu d’impact sur la surpopulation gĂ©nĂ©rale des prisons.

AprĂšs deux mois consĂ©cutifs de record absolu, le nombre de dĂ©tenus dans les prisons françaises a connu une lĂ©gĂšre baisse pour atteindre 72 173 personnes incarcĂ©rĂ©es au 1er janvier, sans incidence sur la surpopulation gĂ©nĂ©rale des maisons d’arrĂȘt, selon les donnĂ©es du ministĂšre de la Justice publiĂ©es jeudi 26 janvier.

L’article de Ouest France ici