Selon les informations recueillies par Europe 1, huit militants du groupuscule d’extrĂȘme droite “Bordeaux Nationaliste” ont Ă©tĂ© interpellĂ©s mercredi et placĂ©s en garde Ă  vue. Ils sont soupçonnĂ©s d’avoir agressĂ© violemment des riverains sur fond de racisme et d’antisĂ©mitisme.

Les faits remontent Ă  la nuit du 24 au 25 juin 2022. Un groupe d’individus armĂ©s, les visages masquĂ©s, imitant des cris de singe et scandant des slogans Ă  caractĂšre raciste ponctuĂ©s de saluts nazis et anti-LFI avaient, selon des victimes et des tĂ©moins, agressĂ© des riverains dans le quartier Saint-Michel de Bordeaux.

L’article complet d’Europe 1 ici