Photo Guillaume Trichet – Instagram gtphotosecours

Vendredi sur TPMP, quatre personnes, le visage encagoulĂ© et la voix modifiĂ©e, se sont prĂ©sentĂ©es comme Ă©tant des membres de la BRAV-M. La prĂ©fecture de police de Paris les accuse d’ĂȘtre des usurpateurs.

Le prĂ©fet de police de Paris Laurent Nunez a annoncĂ© vendredi soir l’ouverture d’une enquĂȘte administrative et la saisine de la justice aprĂšs la prĂ©sence de quatre personnes assurant ĂȘtre des BRAV-M (policiers Ă  moto) dans l’Ă©mission Touche pas Ă  mon poste (TPMP) de Cyril Hanouna.

Vendredi, dans l’Ă©mission TPMP sur C8 de Cyril Hanouna, quatre personnes, le visage encagoulĂ©, une capuche noire sur la tĂȘte et la voix modifiĂ©e, se sont prĂ©sentĂ©es comme Ă©tant des membres de la BRAV-M, un brassard orange marquĂ© police au bras. Elles ont expliquĂ© que les personnes auxquelles elles avaient Ă  faire face en manifestations Ă©taient “des Black bloc dĂ©terminĂ©s Ă  (les) tuer”.

L’article complet de BFMTV ici