En 2021, deux rapports de l’agence française anticorruption sur l’organisation des JO pointaient des « risques d’atteinte à la probité ».

L’article complet du Point ici

(Merci Rudy van Cappellen)