Un sachet a été découvert dans le tiroir désigné par la députée, qui affirme que le sénateur l’a droguée à son insu.

Un petit sachet en plastique se trouvait exactement à l’endroit désigné par la députée lorsqu’elle avait été entendue par les enquêteurs. Elle avait alors soutenu avoir aperçu Joël Guerriau, lors d’une soirée privée à son domicile parisien datant du 15 novembre, «se saisir d’un petit sachet en plastique contenant quelque chose de blanc, dans un tiroir de sa cuisine». Sandrine Josso avait alors été «prise de malaises après avoir bu une coupe de champagne». Elle accuse l’élu d’avoir glissé une substance illicite dans son verre.

L’article complet du Figaro ici

(Merci Fabrice Guérault)