Migrants africains : « La France a une responsabilité historique en raison de son passé colonial », selon Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3

EPA_07676748.jpg

Elle navigue depuis huit ans, après des études en sciences nautiques et en protection de l’environnement. Force de caractère, le regard franc. Carola Rackete est aujourd’hui le symbole d’une lutte contre les politiques anti-immigrations. Ancienne capitaine du Sea-Watch 3, le bateau qui sauve des embarcations de migrants en perdition dans la Méditerranée, elle somme sans vergogne la France de prendre ses responsabilités. À l’appui de son discours, elle pointe le passé colonial du pays dont les conséquences sont visibles aujourd’hui.

Cliquez ici pour lire la suite

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑