Pendant deux ans, de fin 2018 Ă  dĂ©but 2020, deux individus issus de la communautĂ© des gens du voyage achetaient avec des chĂšque en bois des vĂ©hicules d’occasion sur le site le Bon Coin et les revendaient en espĂšces pour la moitiĂ© de leur prix. Le prĂ©judice avoisinerait les 650.000 euros, pour un bĂ©nĂ©fice Ă©valuĂ© Ă  250.000 euros.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici